Brigitte de Nolières
                                
Brigitte de Nolières
Extraits du recueil "Réflexions faites" :

La liberté 

Notre espace de liberté
S’est peu à peu rapetissé.
La peur de tout a remplacé
Notre désir de liberté.

Les caméras de surveillance
Fleurissent un peu partout en France.
Nous voulons être rassurés,
Et acceptons d’être épiés.

Nous voulons tout savoir des autres,
Mais refusons d’ouvrir la porte
Sur notre petit intérieur,
D’où nous rêvons de l’extérieur.

Nous n’avons plus le droit de boire.
C’est très mauvais pour la santé.
Nous n’avons plus le droit de croire,
C’est nocif pour la société.

Il est interdit de fumer
Dans les bureaux, dans les cafés…
Mieux vaut enfumer les passants,
Qui n’aiment pas fumer pourtant.

Il ne faut pas conduire vite.
On peut avoir un accident.
On construit pourtant des bolides,
Mais c’est pour gagner de l’argent.

Il ne faut pas manger trop gras,
Ni abuser du chocolat.
On pourrait fatiguer son foie,
Et tomber malade parfois.

La société a inventé
Le principe de liberté
Contrôlé par des citoyens,
Qui choisissent ce qui convient

À tous les autres individus.
Et c’est ainsi qu’on a perdu,
Le droit de vivre, et de penser,
Autrement que la société.

N’écoutez plus les conseilleurs
Qui ne sont jamais les payeurs.
Reprenez votre liberté,
Tout au moins celle de penser.


20 mai 2009

 
Brigitte de Nolières